La porte de l'entreprenariat ne vous est pas obligatoirement fermée. 

Plusieurs critères entrent en compte dont le type d'activité que vous souhaitez effectuer :

  •  Si vous souhaitez effectuer une activité libérale non réglementée (être développeur par exemple), une déclaration de non-condamnation ne vous sera pas demandée. Vous pouvez donc vous lancer sans restriction dans une activité libérale non réglementée.
  • Si vous souhaitez effectuer une activité libérale réglementée (être architecte par exemple), une déclaration de non-condamnation ne vous sera pas demandée mais vous devrez posséder le diplôme d'état vous permettant d'exercer votre activité.
  • Si vous souhaitez effectuer une activité commerciale (être biker par exemple) ou artisanale (être garagiste par exemple), une déclaration de non condamnation vous sera obligatoirement demandée. Dans le cas où vous êtes sous le coup d'une interdiction d'exercer le commerce pour une durée maximale de cinq ans, vous ne pourrez pas devenir auto-entrepreneur. Dans les autres cas, vous pourrez devenir auto-entrepreneur et exercer une profession commerciale.


Avez-vous trouvé votre réponse?