Seul un gérant minoritaire de SARL peut donc devenir auto-entrepreneur ou, dans certains cas, un président de SAS.

Les auto-entrepreneurs (ou micro-entrepreneurs depuis le 1/01/2016) peuvent cumuler leur statut avec une activité de salarié ou de dirigeant de société.

Toutefois, les auto-entrepreneurs ne peuvent pas être déjà inscrits à la sécurité sociale des indépendants (ex-RSI). C’est donc le statut du gérant au sein de la société qui lui autorisera ou non l’exercice d’une activité parallèle en auto-entrepreneur.

  • Les gérants TNS (travailleurs non salariés) sont déjà inscrits à la sécurité sociale indépendants, ils sont donc exclus du régime auto-entrepreneur.
  • Les gérants assimilés salariés, non-affiliés à la sécurité sociale indépendants, peuvent cumuler gérance de société et activité secondaire en auto-entrepreneur.

Cela signifie que : 

  • l’auto-entrepreneur ne peut pas être gérant majoritaire de SARL ou EURL.

Mais également que : 

  • un gérant majoritaire de SARL ou EURL, ne peut pas devenir auto-entrepreneur
  • un entrepreneur individuel (EI) ne peut pas devenir auto-entrepreneur pour créer une seconde activité complémentaire. Car créer une auto-entreprise revient à créer une seconde entreprise individuelle.
Avez-vous trouvé votre réponse?