✨ La déclaration de non-condamnation sert à attester sur l'honneur que vous n'avez pas fait l'objet d'au moins une de ces interdictions et donc que vous êtes en droit d'exercer votre activité en tant qu'auto-entrepreneur.

Elle peut être complètement manuscrite si vous n'avez pas d'imprimante. 😊

Attention, la copie du casier judiciaire n'est pas à joindre à la place de la déclaration de non-condamnation. ❌

💡 Chaque détail est important pour la validation de votre dossier auprès de votre Centre des Formalités des Entreprises (CFE : URSSAF, CMA, Greffe du Tribunal de Commerce...).

Voici comment la compléter correctement afin d'éviter un refus (parfois payant et qui retarderait votre immatriculation) :

Avez-vous trouvé votre réponse?